paolo_ecrit

Alors voilà, comme promis, quelques dessins noir et blanc, extraits des 120 planches de l'adaptation en bande dessinée du roman d'Anne-Laure Bondoux « les Larmes de l'Assassin », que je viens de terminer la semaine dernière, au bout d'une année de travail et de plaisir intense. C'est toujours un moment bizarre de quitter un livre. Un peu comme lorsque l'on rentre au port, ivre de fatigue. On vient d'amarrer le bateau et on marche sur le ponton. Ça tangue très légèrement, on est bien...

Le temps pour moi de souffler (et de respirer aussi) de dormir davantage, de passer plus de temps avec mes enfants, de regarder en arrière (pas trop) et de penser à ce qu'il y a devant... L'album sort en février chez Futuropolis. Je l'ai déjà dit mais je le redis ! Soyez là...

Allez, je vous livre donc une dizaine de cases, dessinées à l'encre de chine, telles quelles avant la mise en couleur. Juste pour les yeux, comme ça, en attendant de lire (ou de relire) cette magnifique histoire que Anne-Laure à bien voulu me confier.

C'est parti.

neige_1

C'est fou comme le blanc est vraiment une couleur... D'autant plus lorsque l'on essaye de dessiner la neige. La version couleur de ces deux cases dans le livre sera finalement très proche de ça... Il ne neige que sur 5 pages. Mais alors quel pied d'avoir fait ces 5 pages ! Attention Jack London me voilà...

neige_2

Ci-dessous, Angel et Paolo face à eux-mêmes et à leur destin...

angel_et_paolo

Le noir aussi est une couleur. Mais ça, on le savait... (depuis Pierre Soulages). J'ai beaucoup utilisé ce principe (ci-dessous) de silhouettes noires en contre-jour dans ce bouquin. C'est pas la première fois, mais là ça frise l'obsession... Enfin, vous verrez et vous me direz...

contre_jour

Ça y est ! Je ne souffre plus en dessinant les nuages... Je n'ai plus cette impression désagréable de donner à voir de la crème chantilly ou du coton alors que ce n'est pas du tout le sujet...

nuages

La longue route commence (ci-dessous). Trois jours de marche ! Ça rigole pas...

voyage

Là (ci-dessous) on arrive à Punta Arenas, une des villes les plus australes de la planète. On est sur le bord du détroit de Magellan. À l'extrème sud du Chili, au bout du monde, aux alentours de 1930...

punta_arenas

Allez, pour finir, on descend la rue principale et on arrive sur le port.

le_port

zone_portuaire

Et voilà... On se retrouve pour de vrai (en librairie) dans un livre de 120 pages (en couleur !) vers le mois de février 2011. Attention, embarquement imminent...

embarquement

> Les Larmes de l'Assassin
Scénario et dessin : Thierry Murat
Librement adapté du roman d'Anne-Laure Bondoux
À paraître en février 2011 aux éditions Futuropolis

> Pour voir le beau catalogue Futuropolis, c'est par ici :
http://www.futuropolis.fr

> Pour voyager dans l'univers d'Anne-Laure Bondoux, c'est par là :
( n'oubliez pas de faire un tour dans la rubrique actualités )
http://www.bondoux.net