jeudi 30 décembre 2010

Impressions italiennes

imp_01

Je rentre d'Italie ! Mon gentil éditeur m'a invité là-bas, dans une imprimerie près de Venise, pour assister au tirage de ce fameux livre dont je vous parle depuis longtemps déjà... Toujours très émouvant de voir les grandes feuilles de 120 x 160 cm sortir de cette machine, grosse comme une locomotive.

imp_02

Voici une feuille test posée au dessus du pupitre de contrôle. C'est le moment de regarder les couleurs avec un œil lucide et confiant... Pas mal pour un premier jet, peut-être un peu trop de rouge sur la droite de la feuille, ici, sur l'avant dernière colonne... Peut-être... Pas sûr... 

imp_03

En Italie, on parle avec les mains. Surtout lorsqu'il s'agit de couleur, de contraste, de lumière... L'équipe de l'imprimerie met définitivement fin à mes doutes : « Bene... Va bene ! ». Ils sont pros. Ils savent se poser les bonnes questions. C'est essentiel, comme toujours dans la vie... 

imp_04

Allez... On me sollicite une dernière fois, pour poser mon autographe afin de valider ce dernier réglage, juste avant de lancer la machine pour la totalité du tirage. Voilà... Quelques heures plus tard, les feuilles partent dans le fond de l'usine et attendront quelques jours de séchage avant de passer la porte de l'atelier reliure, juste à côté.

imp_05

Je discute avec l’ouvrier qui trimballe « mes » palettes. On parle (en français) de la Côte d’Ivoire (son pays) et de Laurent Gbagbo… Il regarde mes images et me dit des mots gentils. Des mots simples qui font du bien.

imp_06

Le soir tombe sur la zone industrielle. Il est l'heure de se diriger vers le centre ville pour manger des pâtes et boire du vin rouge gorgé de soleil. C'est beau l'Italie !


Posté par thierrymurat à 16:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 8 décembre 2010

La couverture !

Comme dirait un célèbre surréaliste belge, ceci n'est pas un livre...
Mais juste une simulation en volume de ce que sera l'objet fini, puisqu’il ne sera imprimé que fin décembre 2010.

couv_larmes_assassin

Ce sera un bien bel objet... Grâce au très joli travail de design graphique et typographique réalisé par Didier Gonord, le directeur artistique de Futuropolis. Didier m'a généreusement accompagné dans le cheminement de la conception de cette couverture. C'est vraiment agréable d'être pris en charge de la sorte, car c'est toujours compliqué de décider ce que doit être une bonne couverture de livre, surtout un livre de bande dessinée… Pourquoi aller vers telle image plutôt qu'une autre ?... Éviter le piège de vouloir tout dire, pour finalement ne plus rien dire du tout. Plus on en met, plus il en manque, disait Alberto Giacometti. Je crois qu'il avait raison...

Dire qu’il va falloir attendre début février 2011 pour avoir le livre entre les mains…
Patience ! C’est déjà bientôt Noël…

> Un avant goût sur le site de Futuropolis :
http://backstage.futuropolis.fr/

Posté par thierrymurat à 16:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]