cuicuidead

Les petits oiseaux 
et les pots de fleurs 
gentiment alignés 
à la ligne 
dans le champ lexical 
des nouveaux cyber-poètes 
me font l'effet d'un suppositoire. 

Les couchers de soleil 
et les ongles vernis 
sur instagram 
lubrifient la rétine anale 
du post-humain 
et me donnent des envies
de meurtres. 

Cui-cui. 

Quoi ?
Do not disturb 
dans ce bordel ? 
Tu veux des pensées 
sucrées ? 
De la vaseline 
en sorbet ? 
Des petits cœurs 
siliconés ? 

Bouge pas darling 
je vais t'enfiler un poème 
à la vanille 
et te foutre par les yeux 
avec du papier de verre parfumé 
au curcuma. 

 

 

— Dans mes carnets, mots en vrac / Sur la route, un poème écrasé —