cubiculum_dormitorium

Dans la Rome antique, pour le temps (entre parenthèses) du repos, on se retirait dans le « cubiculum » ; une pièce fermée, étroite, souvent obscure et sans fenêtre, sans meuble et sans fonction véritablement définie.
Il suffisait alors de doter cet espace d'un simple lit, le temps du sommeil, pour que ce réduit devienne chambre à coucher ; « cubiculum dormitorium ». 


— Dans mes carnets, fragments de notes —
(Dans mon Digital Revio, homelandes)