samedi 29 janvier 2022

Géométrie

teknokub

Dans cet enfermement cubique et digital, les tribus étaient devenues hermétiques. Ceux qui avaient appris à aimer le vide en apprivoisant l'incertitude et l'inexplicable, en silence, donnaient vie à leurs angoisses secrètes. Et ceux qui avaient choisi de faire de leur souffrance un déni infantile, pour se rassurer, vomissaient sans répit une rage suicidaire prisonnière d'elle même. Dans ce réel numérisé, le parallélisme des mondes ne s'encombrait plus de l'utilité rationnelle de la géométrie euclidienne. 

— Dans mes carnets, fragments of times — 
(Photographie : Monolithe de Jean Nouvel, 2002 / Structure métallique sur plate-forme flottante en béton / Hauteur : 34 m / Arteplage de Morat, Suisse) 

Posté par thierrymurat à 16:15 - Permalien [#]

jeudi 20 janvier 2022

Mythe

récit ample

« S'attaquer à un mythe est toujours complexe. Avec Ne reste que l'AubeThierry Murat s'attelle à l'un des plus ancrés dans l'imaginaire collectif – le mythe du vampire – en évitant les poncifs et en détournant les attentes grâce à une approche futuriste, une tonalité mélancolique, un dessin immersif... » 


— Rémi Inghilterra / Journaliste bd / Chroniqueur chez BoDoï / Membre du comité de sélection au festival d'Angoulême — 
(Ne reste que l'Aube / Thierry Murat © éditions Futuropolis)
En librairie, depuis le 7 avril 2021 

Posté par thierrymurat à 10:15 - Permalien [#]
lundi 10 janvier 2022

SpaceHole

spacehole 2

« Les résultats des dernières observations de la sonde spatiale Proktos ne laissent désormais plus la place au doute. Le trou du cul de l'univers est bel et bien en expansion, lui aussi. Et il aspire l'âme de l'humanité dans une gigantesque sodomie intersidérale. Nous allons donc tous mourir en faisant jouir le cosmos par l'anus. Et ceci risque bien, hélas, de prendre plusieurs milliards d'années... C'est terrifiant, mais c'est ainsi. Bonsoir. » 
C’est sur cette ultime annonce de la célèbre agence conseil en communication d’influence, Fuck’Off, que la totalité des réseaux sociaux se sont brusquement tus, hier au soir à minuit. Un dernier tweet du professeur Jean-Michel Fion (le très controversé youtubeur épidémiologiste pédophile aux 800 000 followers) s'est échappé du grand vide, avant de se désintégrer comme un pet quantique... Et puis le silence. 


— C'était un communiqué d'Ici-Même-en-Temps-Réel — 

(Merci de nous avoir suivis) 

Posté par thierrymurat à 12:20 - Permalien [#]