embrums

Retiré
Depuis son poste
De sentinelle
Le poète se marre
Dans ses peurs

Il pleure
Dans la mare

Un horizon de sel

Il écoute le silence
Des pierres
Qui dérive
Sur les brisants

Et le cri
Des cargos
Se perd
Dans le courant

Alors le poète écrit
Le vacarme translucide
Des oiseaux
Qui dans le vent s'agitent

 

– Dans mes carnets, mots en vrac, écrire des fragments d'embrums
et puis rentrer au port –
(rien à voir avec mon nouveau livre en cours)

Photo © Henri Cartier-Bresson, 1956