Tannhauser

 

« J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire ;
de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion...
J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre
de la Porte de Tannhäuser.

Tous ces moments se perdront dans l'oubli.
Comme... les larmes dans la pluie.

Il est temps de mourir. »

 


 Poème improvisé par l'acteur Rutger Hauer pour le monologue de son rôle
pendant le tournage
de la scène finale de Blade Runner / Ridley Scott, 1982 — 

(Peinture : Thierry Murat © 2019 / La Porte de Tannhäuser / monotype sur Velin d'Arches)